Actualités

nomades Sahara Maroc

Les nomades Sahraouis du Maroc

Voyageons par la culture, voici ce que nous vous proposons dans cet article sur les nomades du désert marocain, ce peuple mystérieux qui continue d’habiter le Sahara de nos jours. Les nomades Sahraouis du Maroc sont des bédouins, donc des nomades arabes qui pour certains se sont sédentarisés. Les « Touaregs », ce sont aussi les habitants du Sahara. Cette appellation est utilisée pour les habitants du désert au Mali, au Niger, au Soudan. Les Touaregs (Mali) étaient à l’origine appelés le peuple « Tamasheq », « le peuple voilé » ou encore « les hommes libres ». Les Touaregs et les nomades sahraouis sont aussi appelés « hommes bleus » en référence à leurs vêtements de couleur indigo.

Qui sont les nomades Sahraouis au Maroc ?

Le Sahara est plus grand désert chaud au vu de son étendue. Le Sahara se trouve sur le territoire de 10 Etats sur le continent africain : le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Lybie, l’Egypte, la Mauritanie, le Mali, le Tchad, le Soudan, le Niger. La population touareg et nomade dans le Sahara est estimée à environ 4 millions de personnes.

Au Maroc, les nomades Sahraouis contrôlaient autrefois le commerce des caravanes entre le Maroc et le Niger. Au cours des dernières décennies, de plus en plus de nomades se sont installés dans des oasis, où ils effectuent quelques travaux agricoles. Ces nomades sont installés au bord du désert (par exemple comme au village de M’hamid El Ghizlane).

Les nomades ou « les habitants du désert » du Maroc, tout comme les Touaregs, sont avant tout des éleveurs de chameaux, de chèvres, de moutons. Ceux parmi les Sahraouis qui mènent une vie nomade partent dans le désert pendant l’hiver et reviennent au bord du désert pendant l’été qui peut être très chaud. Ils se déplacent constamment en quête de pâturages et vivent dans des tentes traditionnelles noires tissées avec des poils de chèvres et de chameaux. Les conditions peuvent paraître austères au désert : climat chaud et sec pendant la journée et froid la nuit.

Où vivent les nomades Sahraouis ?

Au Maroc, les nomades Sahraouis vivent dans le Sud du pays.

M’hamid El Ghizlane, Tata, Guelmim, Tan-Tan, Laâyoune, Sahara Occidental… vous pouvez rencontrer des nomades Sahraouis dans le Sud marocain, au désert.

Langue et culture

Au Maroc, les nomades sahraouis parlent le hassanya. Ce dialecte appelé aussi « hassani » est parlé dans le Sud marocain, au Sahara Occidental, en Mauritanie, au nord du Mali, dans une partie du Sénégal. La culture des nomades sahraouis se caractérise par la solidarité, l’esprit de famille et l’hospitalité. Les nomades mènent une vie dans la simplicité. 

Les nomades aiment se réunir pour prendre le thé ensemble. Préparer et servir le thé est un rituel très spécial chez les nomades. Le thé est servi et bu régulièrement pendant toute la journée. On y met des morceaux de « pain de sucre ». Parfois, on y ajoute des plantes du désert.

Le soir, autour du feu, en attendant le repas qui cuit sur les braises, ils chatent et jouent à différents instruments de musique. Tous les hommes réunis y participent.

Les femmes Sahraouies

Les femmes Sahraouies tissent la laine et s’occupent de la maison et des enfants. Elles se réunissent souvent pour passer du temps ensemble en buvant le thé traditionnel. Les femmes Sahraouies portent le Malhfa, un habit traditionnel coloré aux différents motifs. Le Malhfa est un long tissu avec lequel les femmes nomades savent habilement se faire un habit qui les couvre de la tête aux pieds. Cet habit permet aussi aux femmes de garder la moitié de leur visage couvert. Les femmes Sahraouies utilisent le khôl pour les yeux et du henné appliqué les mains.

Les hommes, quant à eux, portent le gandoura traditionnel et un chèche.

Le chèche traditionnel leur permet de se protéger du soleil et du sable.

Les bijoux des nomades sahraouis

  • Les croix du sud

La croix du sud, ou la croix d’Agadez ou Iferwan, est le symbole de la virilité et du nomadisme traditionnel. Il était autrefois porté exclusivement par des hommes et transmis de père en fils à la puberté. Il existe des croix du sud différentes, chacune associée à un village ou une tribu nomade. La croix représente le pommeau de la selle du chameau ou les quatre directions cardinales. La transmission du bijou se fait dans la tradition où le père évoque à son fils la phrase éternelle « Mon fils, je te donne les quatre directions du monde, car on ne sait pas où tu mourras« .

  • Les talismans

Les nomades Sahraouis croient dans les talismans qui les protègent. Souvent, les hommes portent des bagues ou des bracelets comme talismans.

Les nomades sahraouis, leur culture et traditions, leur mode de vie, leur adaptation aux conditions arides du désert, captiveront encore et encore les esprits de milliers de personnes curieuses et aventurières, assoiffées d’exotisme et de mystère.

Nous contacter

Notre agence est basée à M’hamid El Ghizlane dans le Sud du Maroc, province Zagora.
Pat : 47725024 RC 309/2809 n°IF 31832047

Votre message

Nous serons ravis de répondre à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter pour toute information liée à votre excursion désert Maroc. Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais.





    * champ obligatoire

    +33 628 568 405

    contact@excursion-desert-maroc.com